L’utilisation du savon pour le soin du visage

La peau du visage réclame deux nettoyages minutieux par jour, matin et soir. Si vous ne jurez que par le savon pour votre routine, sachez choisir le bon, sans détergent, sans conservateur douteux, surgras, bio et adapté à la peau fragile de cette partie du corps.

Le savon surgras, une excellente idée pour une belle peau

En contrepartie d’une peau nettoyée en profondeur, le savon classique ôte le film hydrolipidique de la peau, d’où la sensation de tiraillement que vous pouvez ressentir après le lavage. On pallie souvent cet effet indésirable à coup de crèmes hydratantes. Pourtant, le savon surgras est la solution idoine, un savon surgraissé composé d’huiles, de beurres et de glycérine en plus grande quantité. Chaque lavage permet alors de restaurer le film protecteur de la peau contre les agressions extérieures, sans recourir à d’autres soins supplémentaires en tout cas immédiatement après le nettoyage. Le savon surgras est formulé avec beaucoup plus d’huiles végétales, dont les huiles de coco et d’amande douce sont parmi les plus utilisées. Le beurre de karité compose également la plupart des savons surgras, dont la fabrication est initiée en atelier savonnerie. La glycérine végétale est un autre ingrédient incontournable.

Les savons spécifiques de Marseille et d’Alep : quels bienfaits ?

Le visage étant une partie très exposée aux agressions extérieures, les risques pathogènes ne sont jamais à écarter. Avec le savon de Marseille, le nettoyage peut se faire en douceur. Il est sans colorant, sans graisse animale et sans conservateurs chimiques. Le savon de Marseille est un savon séculaire, dont la recette authentique est constituée d’huiles végétales, de sel, de soude et d’eau. La flore pathogène qui se dépose sur le visage après une journée de pollution est ainsi éliminée tout en adoucissant la peau. Les risques d’allergies sont par ailleurs minimisés.

Le savon vrai d’Alep est constitué d’huile de baie de laurier et d’huile d’olive. Il purifie l’épiderme en profondeur et adoucit la peau pour la nourrir et l’hydrater intensément dès la première utilisation. Le savon d’Alep est également un puissant antiseptique prescrit par les dermatologues sur les peaux acnéiques. Son application matin et soir doit idéalement être suivie d’un temps de pose d’une minute sur la peau. Le savon d’Alep peut également remplacer la mousse à raser pour éviter les tiraillements.

Le ghassoul, un « savon » bénéfique pour le visage

Le ghassoul ou rhassoul est une argile provenant des terres de Meknès au Maroc. Les gisements s’étendent sur 350 km et offrent une source naturelle de bienfaits pour la peau, mais également pour les cheveux. Le produit obtenu est naturellement riche en calcium, en potassium, en fer et en magnésium, qui agissent en synergie pour conserver une peau douce et souple, mais également pour réparer certaines imperfections. Il en existe sous plusieurs formes, en gel, ou poudre ou en pain pour convenir à tout le monde. Le ghassoul en poudre peut également servir de masque, dilué dans un peu d’eau. Les peaux grasses en ont réellement besoin pour réguler la production de sébum tout en éliminant les peaux mortes et les résidus de poussière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *